Comme son nom l’indique, le rhumatisme psoriasique est une affection où le psoriasis et le rhumatisme sont présents. Un traitement précoce peut ralentir la progression des lésions articulaires dans les formes modérées ou graves de l'affection.

 
 
 

Qu’est-ce que le rhumatisme psoriasique?

Tout comme le psoriasis, le rhumatisme psoriasique est une affection inflammatoire chronique qui survient lorsque le système immunitaire ne s’autorégule pas correctement. Généralement, les symptômes touchent la peau et les articulations. Les personnes atteintes de rhumatisme psoriasique peuvent présenter des dépressions (trous) aux ongles, une décoloration des ongles, ainsi qu’une raideur et une enflure des articulations des mains, des pieds, des poignets, des chevilles, des genoux et du bas du dos.

De 5 à 42 % des personnes qui présentent des symptômes de psoriasis peuvent être atteintes de rhumatisme psoriasique ou le seront plus tard, bien que l'affection passe souvent inaperçue, tout particulièrement si les symptômes sont légers. Le rhumatisme psoriasique apparaît généralement entre l’âge de 20 et 50 ans; toutefois, il peut frapper à tout âge et touche les hommes et les femmes presque dans la même proportion.

Un diagnostic et un traitement rapides et précis sont essentiels. En fait, un traitement précoce peut ralentir la progression des lésions articulaires et contribuer à amoindrir les répercussions de l'affection. Il est donc important de communiquer avec un spécialiste sans délai si vous présentez les symptômes décrits dans cette section.

 
 
 

Symptômes et début du rhumatisme psoriasique

Dans la plupart des cas, les symptômes de psoriasis apparaissent en premier. Il n’est pas inhabituel que nombre d’années passent avant l’apparition des symptômes articulaires; toutefois, il n’existe pas de profil d’évolution type. En fait, environ 15 % des patients présentent les symptômes du rhumatisme psoriasique avant que leur psoriasis ne soit diagnostiqué. Comme chaque cas de rhumatisme psoriasique est unique, consultez un spécialiste pour obtenir un diagnostic précis.


 
 
 

Signes avant-coureurs du rhumatisme psoriasique

Si vous êtes atteint de psoriasis, portez attention aux symptômes suivants, qui sont généralement associés au rhumatisme psoriasique :

  • Articulations enflées et sensibles, particulièrement les articulations charnières des mains et des pieds
  • Doigts et orteils complètement enflés, qui prennent « l’apparence de saucisses »
  • Inflammation de plus de quatre articulations, mais pas toujours dans le même doigt ou le même orteil, ce qui peut indiquer une affection plus grave
  • Inflammation des tendons, les tissus qui relient les muscles aux os
  • Sensibilité ou raideur de la colonne vertébrale, ce qui peut être le signe d’une spondylarthropathie (maladie touchant les articulations de la colonne vertébrale)
  • Rhumatisme dans une articulation ou plus
  • Présence de petites dépressions sur les ongles, effritement des ongles et taches blanches sous les ongles

Il est recommandé d’entreprendre rapidement un traitement pour contribuer à prévenir les lésions articulaires graves qui surviennent au cours des stades plus avancés de l'affection. Ne manquez donc pas d’aviser votre médecin de tout changement dans votre état de santé.


 
 
 

Causes du rhumatisme psoriasique

Bien que la cause exacte du rhumatisme psoriasique ne soit pas encore déterminée, le système immunitaire, de même que certains facteurs génétiques et environnementaux, semblent jouer un rôle important dans son apparition.

En fait, l’observation attentive du rôle du système immunitaire révèle un certain nombre de similitudes entre ce qui survient dans la peau psoriasique et dans les articulations psoriasiques. Dans les deux cas, le système immunitaire est activé accidentellement, ce qui entraîne une accélération anormale du cycle de renouvellement des cellules de la peau ou une inflammation des couches profondes des tissus qui entourent les articulations.

Les infections, comme l’infection streptococcique (angine streptococcique) ou d’autres infections respiratoires, peuvent également activer le système immunitaire, ce qui engendre le rhumatisme psoriasique.

 
 
 

Un traitement rapide peut faire la différence

Les buts du traitement sont de soulager la douleur, réduire l’enflure et aider les articulations à fonctionner correctement, ainsi que de ralentir l’apparition d’autres lésions dans les tissus ou les articulations. Plusieurs médicaments d’ordonnance et en vente libre sont offerts pour traiter le rhumatisme psoriasique. Votre médecin vous recommandera un traitement en fonction de la gravité de votre rhumatisme psoriasique, ainsi que de votre réaction au traitement.

  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), qui comprennent des médicaments en vente libre comme l’acide acétylsalicylique et l’ibuprofène ainsi que des médicaments d’ordonnance, sont utilisés pour diminuer la douleur, la raideur et l’inflammation dans les articulations.
  • Les agents à action générale, comme la cyclosporine et le méthotrexate, peuvent être efficaces dans le traitement du rhumatisme psoriasique. Ils agissent en inhibant l’activité de certaines substances chimiques dans le système immunitaire, ce qui se traduit par un ralentissement de la croissance des cellules de la peau. Le méthotrexate entrave la multiplication et la croissance des cellules. On l’utilise pour traiter les formes graves et invalidantes de psoriasis et de rhumatisme psoriasique chez les personnes qui n’ont pas bien répondu aux autres traitements. Il peut entraîner de nombreux effets secondaires, comme la fièvre, les nausées, l’inflammation de la muqueuse de la bouche et une chute du nombre de globules blancs. La cyclosporine est utilisées pour traiter le psoriasis grave lorsque le traitement classique est inapproprié ou inefficace. Les effets secondaires peuvent comprendre le développement anormal des gencives, les symptômes pseudo-grippaux et les infections des voies respiratoires supérieures. Les agents biologiques sont également efficaces. Il s’agit de médicaments sélectifs qui ciblent certaines réactions précises du système immunitaire qui semblent jouer un rôle dans l’apparition du psoriasis ou du rhumatisme psoriasique. Ils permettent généralement de réduire les signes et les symptômes du rhumatisme psoriasique et d’améliorer la fonction physique chez les patients atteints de cette affection. Les effets secondaires fréquents varient selon les médicaments et peuvent comprendre les réactions au point d’injection, les nausées, la diarrhée, la douleur, les maux de tête, la fatigue, la faiblesse, la fièvre, les frissons, les démangeaisons, les infections des voies respiratoires supérieures, le mal de gorge, la rhinite, les étourdissements, les ulcères dans la bouche, la toux et la sinusite.
 
 
 

Envoyer à un ami

fermer x
Veuillez remplir le formulaire ci-dessous et cliquez sur « Envoyer » pour transmettre cette information sur le psoriasis à votre ami.
*Les champs marqués d'un astérisque (*) sont à remplir obligatoirement
Envoyer
Sending...
Merci! Votre courriel a été envoyé.
Fermer la fenêtre